Identité culturelle et TIMS

François Jullien : «Une culture n’a pas d’identité car elle ne cesse de se transformer»

Se pencher sur la Traduction et l’Interprétation en Milieu Social (TIMS) c’est se pencher sur la problématique identitaire puisque traduire et interpréter l’interaction du migrant avec l’autre et avec son environnement d’accueil implique des processus de comparaison, de reconnaissance et de différentiation des identités. Or, l’identité n’est pas un concept, c’est un sentiment complexe à appréhender et difficile à saisir qui se construit et se modifie par les contacts avec l’autre grâce à la tâche professionnelle du traducteur-interprète en milieu social.

Lire la suite

La traduction comme métissage des cultures

Benetton_01Le métissage est une notion très à la mode qui a été récupérée par à peu près tous les discours politiques, ceux de gauche et de droite, ceux du nationalisme et de transnationalisme, du Tiers monde et du Premier monde. Mais le métissage n’est pas l’effet  Benetton. «On pourrait le croire puisque, venus du contexte colonial et connotés négativement, les termes « métis » et « métissage » ont été récupérés par l’industrie du divertissement et la publicité pour désigner superficiellement tout effet de mélange ou de croisement des cultures.» (Nouss 2005b: 9). Le métissage est en vogue, c’est un thème prisé et un terme abondamment utilisé pour vanter les produits les plus variés, de la gastronomie à la décoration en passant par le divertissement et, bien sûr, l’habillement comme ces images de la collection de vêtements printemps-été de Benetton appelée, très précisément, métissage coloré.

Lire la suite

L’interculturalité à la Benetton

Benettton_Tetas

La mise en relief des origines du multiculuralisme béat

Phénomènes textuels et paratextuels, la traduction et l’interprétation ne sont jamais des actions purement techniques parce qu’elles ne peuvent pas être neutres, elles sont toujours toutes humaines et sociales. La traduction et l’interprétation étant des faits de culture, elles sont essentiellement ancrées dans le rapport à l’Autre et à la différence. La traduction et l’interprétation peuvent nous aider à dévoiler le regard de l’Autre quand, au seuil d’une médiation sociale, le regard de l’étrangère migrante, par exemple, se cache derrière cet aspect culturel qui n’est rien de plus qu’un simple symbole : le voile islamique que le déclin symbolique de l’Europe ne veut ni lire ni interpréter. La traduction et l’interprétation rendent possible l’ouverture à l’Autre et constituent, par conséquent, les premiers actes de culture. Traduire et interpréter l’Autre c’est penser la culture non seulement comme fondement de toute compréhension, mais aussi et surtout comme rapport et rencontre avec l’altérité : traduire et interpréter sans culture(s) n’est ni traduire ni interpréter ! La traduction et l’interprétation relèvent de la rencontre et du rapport entre les cultures parce qu’elles participent à leurs échanges ou de leurs échanges.

Lire la suite

Interprétation-médiation III: transes culturelles à éviter dans la TIMS

 

Tous différents, tous égaux ?!?

Tous différents, tous égaux ?!? 
 

Activité métisse (métissée et métissante), la pratique professionnelle de la Traduction et Interprétation en Milieu Social (dorénavant la TIMS) est au cœur de toute construction identitaire où tout professionnel de la traduction et de l’interprétation sait très bien qu’il ne faut jamais confondre identité et appartenance. Il s’agit de porter attention aux appartenances des identités métisses liées au processus migratoire, à l’exil et à tous les traumatismes qui peuvent y être présents. Traduire et interpréter pour des migrants ne suppose pas seulement la transmission des références culturelles d’une société nouvelle. Il faut aussi que les services publics qui accueillent les migrants puissent comprendre, grâce à la traduction et à l’interprétation, les multiples appartenances qui composent leurs différentes identités. Le regard du professionnel de la TIMS n’est pas là pour renfermer l’Autre dans ses plus étroites appartenances, au contraire, c’est très précisément grâce à son regard traduisant et interprétant qu’il peut les libérer.

Lire la suite