Mot et image, c’est comme chaise et table

Le texte et l’image dans une traduction sont aussi inséparables que la chaise et la table d’un pupitre

Le couple texte_image est écrit la plupart des fois non pas avec un simple trait d’union ou un tiret bas comme je le fais ici pour mieux traduire la coordination des deux termes en traduction. Au contraire je constate que la plupart du temps on emploie tous la même barre oblique (texte/image) que l’on a utilisée à maintes reprises dans l’histoire intellectuelle occidentale pour montrer les oppositions binaires traditionnelles telles que : esprit/matière, signifié/signifiant, masculin/féminin, vérité/fiction, réalité/apparence, etc. Dans ces oppositions binaires le premier terme, placé à gauche, bénéficie d’un rang supérieur à celui qui est à droite, ce deuxième terme étant dès lors tenu, comme le dit si bien Jean-Louis Tilleul du Groupe de Recherche sur l’Image et le Texte (GRIT), pour une « manifestation », une « perturbation » ou une « négation » du premier.

Lire la suite